Presse - Critiques - Programmes - Affiches

 

Article paru dans "Créateurs du XX ème siècle" en mai 1992

 

Le catalogue de Christian ELOY indique clairement sa double activité de compositeur de musique instrumentale et de musique électroacoustique.

Son cheminement musical, très classique dans un premier temps, a été nettement infléchi par la découverte puis la pratique de la musique électroacoustique ; c'est grâce à Ivo Malec qu'il revient un peu plus tard à l'écriture instrumentale et vocale, fort de la démarche d'une écoute réactivée par l'expérience acquise au Groupe de Recherches Musicales.

Christian ELOY revendique volontiers ses références de Varèse à Malec en passant par Bério, Ligetti, Grisey. Son esthétique intègre les apports de la musique concrète et électronique, mais aussi les influences de l'école spectrale.

Une constante se retrouve dans les commentaires ou critiques de ses pièces instrumentales et électroacoustiques, on parle à son propos de musique généreuse et " habitée ". Ce qui ne manque pas d'originalité en ces temps d'intellectualisme gratuit et de manque d'émotion musicale. Un prix européen en 85 viendra confirmer ces qualités.

On ne peut dissocier de son travail le constant besoin de communiquer et transmettre son art, par l'enseignement ou par des actions pédagogiques de création ; il se qualifie lui même de "militant" de la bonne cause "musique contemporaine" .

Christian ELOY ne fait pas partie de ces chapelles ou cénacles bien connus, même s'il fréquente régulièrement ces hauts lieux de la création contemporaine, son parcours et ses productions sont suffisamment atypiques pour n'être pas estampillés.

Son catalogue témoigne de ce souci de démytification de la musique de notre temps, puisqu'on y trouve des pièces pédagogiques instrumentales mais aussi des oeuvres pédagogiques électroacoustiques, contes pour enfants etc... chose assez rare dans le genre qui mérite d'être mentionnée.

Des oeuvres plus importantes telles son quintette "La dentelle du signe" ou cette pièce pour grand ensemble "Dissidence" ou encore ces oeuvres électroacoustiques "Eléments mécaniques" ou "Carpe Diem" sont maintenant connues et régulièrement jouées en Europe et diffusées sur les ondes .

 

Christophe Aribaut, critique musical - extrait de " Créateurs du XXème siècle "

Voir la revue et crtique de disques de Sonoloco , L'estran & Musica mundana

 

Coupures de presse :

cliquez

cliquez

cliquez

Le Journal de la Haute Marne

La Lettre du Musicien

Le Journal de la Haute Marne

cliquez

cliquez

cliquez

SUD OUEST - mai 2000

Le Journal de la Haute Marne

JDA - septembre 2000

cliquez

cliquez

cliquez

Dortmunder Rundschau - 2 novembre 2000

Ruhr Nachrichten - 2 novembre 2000

Ruhr Nachrichten - critique

cliquez

cliquez

cliquez

Dortmunder Rundschau - critique

Stadtteil-Zeitung - critique

Le Courrier Picard

Syntax 7.2 l'indépendant

Syntax 7.2 Le petit journal

Journal de la haute marne -

Journal de la haute marne -

Los Angeles Times

Le journal de la haute marne

Los Angeles Time

Journal de la haute marne

Allez voir quelques affiches et programmes de concert ...

 

Retour au sommaire

Retour au catalogue