ORPHISME

 

Musique acousmatique &endash; 18' ( version courte 12' ) - 2002

création le 23 mai 2002 à la Halle des Chartrons à Bordeaux

Le terme d'orphisme a été proposé par le poète Guillaume Apollinaire, lors de la publication de ses Méditations esthétiques en 1912, pour caractériser certains aspects de la peinture d'avant-garde. Apollinaire cite cinq peintres orphiques : Picasso, Delaunay, Léger, Picabia, Duchamp.

Or, cette pièce est la re-lecture (et la réécriture) d'une pièce réalisée en 1983 en hommage au peintre Fernand Léger : Eléments mécaniques.

Cette pièce me paraissait assez marquée par les techniques très "analogiques" de l'époque, j'ai donc essayé, avec les moyens numériques et un discours resserré, d'exposer dans un mode nouveau, ce concept de l'élément mécanique dans le monde sonore, comme l'avait fait Fernand Léger dans celui de la peinture.

 

 

Orphism

Acousmatic music &endash; 18' (short version 12') - 2002

The word orphism was suggested by the poet Guillaume Apollinaire, with the publication of his "Méditations esthétiques" (Aesthetic meditations) en 1912, to describe some aspects of avant-garde painting. Apollinaire names five orphic painters: Picasso, Delaunay, Léger, Picabia, Duchamp.
So, this piece is a re-read (and a rewrite) of a piece composed in 1983 to pay homage to the painter Fernand Léger: Eléments mécaniques (Mechanical elements).
The piece seemed to me to be strongly marked by the very "analogical" techniques of the time, and so I have tried, using digital methods and a more focused discourse, to expose in a new fashion this concept of the mechanical element in the world of sound just as Fernand Léger achieved it in the world of painting.

 

 

Retour au sommaire

Retour au catalogue