L'Arpa di Laura

Pour harpe avec transformation numérique en temps réel

Commande Ina-GRM

*1997* Durée 20'
création le 31 mai 1997 à l'auditorium Olivier Messian de Radio France par Catherine Michel

*2003* nouvelle version 14'

Soundcloud - YouTube

La lecture d'un ouvrage organologique italien traitant de la harpe, plus précisément d'une enquête d'archives sur l' Arpa Estense, ceci à un moment (1581) où la harpe est un instrument de cour très prisé qui évolue (ajout de cordes, arpa doppia, trippia, etc.), m'a donné l'idée de faire cette pièce.

Laura, harpiste mythique de l'époque, était certainement une interprête remarquable puisque le très éclairé duc Alphonse II d'Este fit tout ce qu'il put, et payât fort cher, pour l'attacher définitivement à sa cour de Ferrare.

La pièce tient compte de ce point de départ historique (diatonisme et ambitus réduit), mais c'est aussi une anecdote et une façon détournée de mieux connaitre et explorer un instrument tellement marqué par le seul XIXème siècle, alors que son histoire est millénaire. C'est d'ailleurs le seul instrument de musique qui figure sur l'emblème national d'un pays.

Les traitements numériques tendent à élargir et enrichir la palette de l'instrument, particulièrement sur le plan spectral, mais une écriture très instrumentale et fouillée, assure une volonté de préserver l'identité, l'originalité et l'histoire de la harpe (au sens schaefférien), d'où le choix d'une harpe acoustique avec micros extérieurs .

Cette pièce est dédiée à Catherine Michel, amie d'enfance et d'études au Conservatoire d'Amiens, qui a accepté de travailler et de créer cette oeuvre à ma plus grande joie.

A voir : analyse hypermédia réalisée par la harpiste Aurélie Barbé

Voir notes techniques plus détaillées.

Editée en 2 versions chez Questions de Tempéraments - harpe avec transformations électroniques et l'Arpa Estense pour harpe solo sans électronique

 

CD disponible chez le compositeur christian.eloy@wanadoo.fr

 

Notes techniques

- La harpe employée est une harpe classique de bonne qualité acoustique et très homogène en sonorité.

- Deux micros sur pied de très bonne qualité (type Schoeps) sont placés à 20 cm des cordes, l'un couvrant le grave et le médium-grave, l'autre l'aïgu et le médium aïgu.
Un micro-contact placé sur la table d'harmonie permet de faire ressortir certains jeux extrêmes en dynamique.

- Les GRM-Tools (Mac) pourront être utilisés en version 1,51 sur les cartes Sound Tools et Audiomédia ou en Plug In sur les Pro-Tools.
Il y a une vingtaine de "Setting" utilisant 6 algorithmes différents : Doppler, Ring modulator, Pitch accum, Shuffling, Delay.

- L'idée de base pour l'utilisation de ces traitements est : soit, de renforcer le spectre harmonique naturel de la harpe (Pitch accum.), soit d'en sortir radicalement avec le "Gate Ring" qui transforme complètement l'instrument. Il y a un va et vient constant entre sonorité traditionnelle et des sortes d'excursion (voire exploration) du spectre sonore (parfois vers des instruments extra européens) ; mais il y a systématiquement un retour à la sonorité et aux hauteurs de départ, dans une espèce de "respect" de la harpe, lourde de sa longue histoire.

- La syntaxe évite le plus possible les procédures et les progressions pour privilégier les juxtapositions, les montages voir des collages stylistiques.

- Le dosage, sur la console de diffusion, entre son naturel et son traité est délicat, il devra découler d'une écoute très fine ; en effet, sur un tel instrument tous les effets sont de faible ampleur, donc à jouer tout en finesse et respect.

Voir l'analyse d'Aurélie Barbé 

 

 

L'Arpa di Laura

Composition for harp with direct electronic transformations

1997( new version 2003 ) &endash;14'

Soundcloud - YouTube

The idea for this composition came to me after reading an organological work on harps, and more particularly a study of archive material on the Arpa Estense at a time (1581) when the harp was a highly prized and evolving court instrument (added strings, arpa doppia, trippia etc.).

Laura, a mythical harpist of this period, must certainly have been remarkable for her interpretations, since the highly enlightened Duke Alphonse II of Este made every effort, and paid a high price, to retain her permanently at the Ferrare Court.

The composition reflects this historical departure (diatonicism and reduced range), but is also an anecdote and a roundabout way of improving our understanding and of exploring this instrument, so marked by the XIXth Century, and yet having a thousand year history. In fact, this is the only example of a music instrument depicting the national emblem of a country.

Digital processing tends to expand and enrich the instrument's palette, particularly in the spectral plane, but a highly instrumental and elaborate way of writing gives an assurance of the desire to preserve the identity, the originality and the history of the harp (in the Schaefferian meaning of the words), hence the choice of an acoustic harp with separate microphones.

Dedicated to Catherine Michel childhood friend

See analyse hypermédia by Aurélie Barbé

See technical notes

Printed at Questions de Tempéraments - a version for harp solo without électronic is also available : l'Arpa Estense

CD available at : christian.eloy@wanadoo.fr

 

Technical notes

- the used harp is a traditional one with a good acoustic and very homogeneous quality in sonority.

- two microphones on stand of very good quality (standard Schoeps) are placed at 20 cm from the cords, one covering the low pitch register, the other the high pitch and medium. A contact-microphone placed on the harmony table makes possible to emphasize some extreme low plays in dynamics.

- GRM-Tools could be used in version 1,51 on the Sound Tools Card and Audiomédia or with Plug In on Pro-Tools. There are about 20 "Preset" using 6 different algorithms : Doppler, Ring modulator, Pitch Accum, Shuffling, Delay.

- the basic idea for the use of these treatments is : either, to reinforce the natural harmonic spectrum of the harp (Pitch Accum.), or to leave there radically with "Gate Ring" which transforms completely the instrument. There is a constant comings and goings between traditional sonority and kinds of excursion (exploration) of the sound spectrum (sometimes like extra european instruments); but there is systematically a return to original sonority and starting notes, in a species of "respect" of the harp, with its long rich history.

- syntax, as much as possible, avoids the procedures and the progressions to privilege the juxtapositions, the assemblies, the collages, even stylistic collages.

- proportioning, on the console of diffusion, between natural sound and transformed sound is delicate, it will have to follow a very fine listening ; indeed, on such an instrument on which all the effects are weak dynamic, therefore to play in smoothness and high respect.

 Voir l'analyse d'Aurélie Barbé

Retour au sommaire

Retour au catalogue