Rembrance

sur support magnétique analogique 38cm/sec

* 2009 *

Durée 12'

"remembrance" peut être compris comme la simple traduction anglaise de "souvenir", mais c'est aussi un vieux mot français, certes peu employé actuellement (Jean de la Fontaine l'utilisera encore), il est le synonyme de "souvenance" un peu plus usité.

J'aime ces mots qui se sont enrichis de leurs aller-retours parfois compliqués entre plusieurs pays, depuis la racine latine faisant référence à la mémoire, justement, jusqu'à donner le mot anglais "remember" et rester dans la pénombre de l'oubli en français.

Ce mot correspond bien à un état d'esprit personnel, mais c'est aussi un clin d'œil adressé à la mémoire en diffusant cette pièce composée d'extraits des années 80 sur un magnétophone Revox (un vrai, pas un virtuel !), accompagnée des bruits familiers à ces machines (claquement du relais de démarrage et d'arrêt, frottements de la bande magnétique sur les plateaux, etc). Ces extraits proviennent d'une pièce qui traitait déjà des rapports et des décalages entre machinisme et humanité.
Le contraste avec les musiques numériques, utilisant des technologies très récentes peut parfois produire un véritable choc lorsqu'elles sont diffusées dans un même concert.?

 

 

 

 

 

Retour au sommaire

Retour au catalogue